Notre équipe à Djibouti

Jose Barahona

José Barahona

RCO
Coordonnateur résident
 
Le 1er avril 2022, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a nommé Jose Barahona, d'Espagne, Coordonnateur résident des Nations Unies à Djibouti, avec l'approbation du gouvernement hôte.

M. Barahona apporte à ce poste plus de 20 ans d'expérience en développement international et en aide humanitaire, dont 16 années acquises en travaillant sur le terrain. Avant d'accepter cette première affectation aux Nations Unies, il a récemment occupé le poste de responsable des interventions d'urgence du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), une organisation internationale à but non lucratif, basée à son siège social à Oslo, en Norvège. Au NRC, en plus d'un rôle de représentation auprès d'un groupe de gestion de crise au niveau de la direction, il a également dirigé le lancement d'opérations humanitaires au Burkina Faso, au Niger, au Mozambique, au Soudan et au Venezuela.

Auparavant, il a travaillé avec l'organisation non gouvernementale Oxfam, notamment en tant que directeur national pour Oxfam Grande-Bretagne et Oxfam International en République démocratique du Congo, en Afrique du Sud et au Soudan du Sud. Il a également travaillé au sein de l'équipe de plaidoyer et de campagne d'Oxfam au Mozambique, en Espagne et au Royaume-Uni, ainsi qu'avec une autre organisation mondiale à but non lucratif, ActionAid International, au Mozambique avant cela. Tout en dirigeant ces opérations complexes au niveau international et national, son travail s'est concentré sur le lancement de campagnes de plaidoyer sur les questions de développement durable, la gestion et la mise en œuvre de programmes de développement international et la fourniture de réponses humanitaires efficaces.

M. Barahona est titulaire d'une maîtrise en développement international ainsi que d'un diplôme de cinq ans en sociologie de l'Universidad Complutense de Madrid en Espagne. Il a également suivi quatre années d'études en politique africaine à l'Université d'Afrique du Sud ainsi que des certificats de formation de cadres en leadership et gestion de l'Université d'Oxford et en leadership sur le changement climatique de l'Université de Cambridge, toutes deux au Royaume-Uni.
Dr Renee (Reinhilde) Van de Weerdt

Dr Renee (Reinhilde) Van de Weerdt

OMS
Représentante de l'OMS
 
Originaire de Belgique, Renée est la Représentante de l'OMS à Djibouti.
Elle était auparavant Directrice par intérim des interventions sanitaires d'urgence et Cheffe des contextes fragiles, vulnérables et affectés par les conflits du Programme d'urgence de l'OMS à Genève.
Renée a commencé sa carrière comme Coordinatrice médicale pour MSF Belgique, notamment en République démocratique du Congo, Sierra Leone, Tchad, Rwanda et Tchétchénie (1994 – 1998) puis a rejoint le département de la polio de l'OMS (1998 – 2004). Elle a travaillé à l'UNICEF en tant que Cheffe de la santé et de la nutrition au Tchad (2004 – 2006), Conseillère principale en santé (survie de l'enfant) dans divers pays (2006 – 2007) et Cheffe de la santé maternelle, néonatale et infantile au siège de l'organisation à New York (2008 – 2013). Elle a ensuite travaillé au FNUAP à New York (2013 – 2017) en tant que Conseillère technique principale pour les produits de santé reproductive, avant de revenir à l'OMS en 2017.
Renée est titulaire d'un diplôme de médecine de l'Université de Louvain en Belgique, d'une maîtrise en épidémiologie de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et d'un MBA de l'Université du Pays de Galles.

Emma N'Gouan-Anoh

Emma N’Gouan-Anoh

PNUD
Representative
Emma N’Gouan-Anoh a accumulé une expérience professionnelle de 24 années dans le domaine du développement combinant une expérience avec les institutions gouvernementales, les ONG internationales et les organisations internationales dont 20 années passées avec les Nations Unies.
Ayant rejoint le PNUD en Côte d'Ivoire en 2001, elle occupé plusieurs postes de responsabilités dans le conseil et l’appui aux politiques nationales de réduction de la pauvreté et de croissance inclusive, d’emploi des jeunes et des femmes ainsi que du développement durable et sur les questions de changement climatiques. En 2014, Emma a été nommée Représentante Résidente Adjointe en Union des Comores et en 2018 en République du Congo .Avant de rejoindre le PNUD, Emma a été directrice régionale de l’ONG Inades formation en Côte d’ivoire
Emma a une expérience riche et diversifiée en en matière de développement de partenariat et la mobilisation des ressources, de gestion effective des projets et programme de développement ainsi que dans l’élaboration de stratégie nationale du développement et de définition de politique en matière de matière de réduction de la pauvreté, de création d’emploi de gouvernance administrative et locale et de consolidation de la paix, d’environnement, de biodiversité et les changements climatiques.
Emma ANOH est Titulaire d’un Master of Art en Diplomatie et Relations Internationales, Fletcher School of Law and Diplomacy, USA. Également titulaire d'un DESS en économie de développement, Université de Pierre Mendès (France) et d’un diplôme d’Ingénieur Agroéconomiste de l’Ecole Supérieure d’Agronomie-Institut National Polytechnique de Yamoussoukro en Côte d’Ivoire.
Aicha Ibrahim Djama

Aicha Ibrahim Djama

FNUAP
Représentante
Depuis 28 ans, Aicha Djama a été au cœur de toutes les transformations qu’a connues Djibouti dans le domaine de la population. Première démographe du pays, elle a travaillé au Bureau central du recensement. À ce poste, elle a représenté Djibouti à la CIPD (1994) et à la Conférence de Beijing (1995). Elle a été membre fondateur de l'Association djiboutienne pour l'équilibre et la promotion de la famille affiliée à l'IPPF, où elle a contribué à l'élaboration du Code de la famille.
À l'UNFPA depuis 1999, elle a soutenu la création du premier projet sur la maternité sans risque et la création de la première Direction la santé maternelle et infantile au Ministère de la Santé. La création d'un centre de référence pour la santé en matière de reproduction et d'une unité d'écoute pour les victimes de violence basée sur le genre sont des réalisations majeures qu'elle a coordonnées avec le gouvernement et appuyées avec succès. Actuellement, le développement et l'autonomisation de la génération de filles et d'adolescentes post-CIPD est pour elle la plus haute priorité.
Alexio Musindo

Alexio Musindo

OIT
Directeur de pays pour l'Éthiopie, Djibouti, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud et représentant spécial auprès de l'UA et de la CEA
Alexio, un ressortissant du Zimbabwé, a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine du développement international dans plusieurs pays d'Afrique. En tant que représentant de l'OIT, il gère et dirige actuellement les programmes nationaux de l'OIT en Éthiopie, à Djibouti, en Somalie, au Soudan et au Sud-Soudan. Il est également le représentant spécial de l'OIT auprès de l'Union africaine et de la Commission économique pour l'Afrique. Ayant débuté sa carrière aux Nations Unies en 1998 en tant que responsable de programme au bureau régional de l'OIT pour l'Afrique à Abidjan, en Côte d'Ivoire, Alexio a dirigé les représentations de l'OIT dans plusieurs pays d'Afrique orientale et australe. Il est titulaire d'une licence en économie de l'université du Zimbabwe et d'une maîtrise en économie du développement du William College, Massachusetts, États-Unis.
Farah Had Hassan Farah

Farah Had Hassan Farah

ONUSIDA
Directeur pays
Fara-had Hassan Farah est Directeur pays de l’ONUSIDA depuis aout 2018 à. Auparavant, il fut pendant treize ans Directeur General de SOCOGIM, puis le Représentant de Family Health International (FHI 360) à Djibouti, où il était responsable du développement, de la gestion, de la mise en œuvre et de l’évaluation des systèmes appropriés, projets, services, personnels et budgets. Il a également occupé le poste de chef de l’unité du marketing social du Secrétariat exécutif de lutte contre le VIH/sida, le paludisme et la tuberculose, où il a mis en place une stratégie nationale de marketing social de préservatifs en République de Djibouti.
Mary Njoroge

Mary Njoroge

PAM
Représentante
Représentante pays du PAM à Djibouti depuis octobre 2020, Mme Mary Njoroge a débuté sa carrière dans la société de protection de l'enfance au Kenya en 1990 en tant que responsable de programme. A partir de 1993, Mary s'engage dans la lutte pour la "Faim Zéro" avec une première expérience professionnelle au PAM au Kenya dans le domaine du suivi et évaluation. Par la suite, elle étoffera son parcours professionnel en tant que chargée de Programme au Lesotho et en Géorgie, conseillère genre et VIH/SIDA au siège du PAM, responsable du budget et de programmation en Ethiopie. A partir de 2013, elle revient au pays cher à son cœur, le Lesotho, pour exercer des rôles opérationnels et stratégiques en tant que Directrice adjointe et à partir de 2014, Directrice et Représentante pays.
Melva Johnson

Melva Johnson

UNICEF
Représentante
Melva Johnson a été nommée représentante de l'UNICEF à Djibouti en juillet 2019. Avant cela, elle occupait le poste de cheffe régionale de la planification des programmes, du suivi et de la gestion des connaissances au bureau régional de l’UNICEF pour l’Asie de l’Est et le Pacifique. Mme Johnson a également été représentante adjointe à l'UNICEF Pérou de 2009 à 2014 et chef de la planification, du suivi et de l'évaluation en Ouganda de 2006 à 2009.
Mme Johnson est titulaire d’une maîtrise en études du développement, avec une spécialisation en économies pour le développement de l’Institut d’études sociales de La Haye, Pays-Bas, et d’une licence en économie de « l’Universidad Iberoamericana » de Santa Fé, Mexique. Mme Johnson est une ressortissante du Belize.
Pissang Dademanao

Pissang Dademanao

FAO
Représentant
Dr Pissang Tchangai Dademanao, Représentant résident de la FAO à Djibouti et auprès de l’IGAD depuis mai 2018, bénéficie d’une vaste expérience internationale en Afrique de l’Ouest et du Centre (Libéria, Sierra Leone, Niger, Mali, Burkina Faso, Benin, Nigeria, Côte d’Ivoire et Tchad) et en Afrique australe (Kenya, Ouganda) notamment avec Vétérinaires Sans Frontières et le Bureau Inter Africain des Ressources Animales de l’Union Africaine. Avant sa nomination à Djibouti, il a été Chef d’équipe au Centre d’urgence de la FAO pour les maladies animales transfrontalières (ECTAD) où il contribuait à la mise en œuvre du programme ECTAD en Afrique de l’Ouest et du Centre.
Dr Pissang Tchanga est titulaire d’un Doctorat en médecine vétérinaire, d’un Master (DEA) en parasitologie, ainsi que d’un Master en technologie agro-alimentaire pour les régions chaudes.
Rossella Monti

Rossella Monti

UNOPS
Directrice pays
Nommée à ce poste en juillet 2020, Mme Monti y apporte son expérience dans des environnements très complexes et fragiles tels que l'Afrique subsaharienne, le Moyen-Orient, l'Asie, le Brésil et les Balkans. Elle a également travaillé en tant que conseillère auprès du ministère des Affaires étrangères d'Italie, à la présidence du Conseil des ministres et en tant qu'expert principal auprès l'Agence italienne de coopération au développement. Rosella est titulaire d'un master en génie civil-environnemental, d'un doctorat en génie hydraulique et un post-doc au Politecnico de Milan et à l'Université de Tel Aviv.
SAKOR Yohomdakoul

Sakor YOHONDAMKOUL

HCR
Représentant
Représentant du HCR à Djibouti depuis janvier 2020, M. YOHONDAMKOUL a rejoint l'organisation en 2002 en tant que chargé de programme, avant d'occuper le poste de représentant assistant en RDC, puis représentant régional assistant pour l'Afrique de l'Ouest. Il a également servi le HCR en Zambie, au Rwanda, et au Sénégal.
M. YOHONDAMKOUL est titulaire d’une licence en sciences physiques (Université du Tchad), d'un diplôme d'études supérieures en gestion d'entreprise et d'un diplôme d'études supérieures en leadership humanitaire (Université Deakin - Australie).
Stéphanie Daviot

Stéphanie Daviot

OIM
Représentante
Stéphanie a plus de dix ans d'expérience avec l'OIM dans des contextes complexes, notamment en République dominicaine, en Haïti, au Pakistan où elle était responsable de la matrice de suivi des déplacements (DTM) et des programmes de coordination et de gestion des camps (CCCM). Stéphanie est devenue responsable de la DTM au Mali et au Nigeria. Plus récemment, elle a été le point focal de la DTM au siège, poste dans lequel elle a apporté son soutien aux bureaux régionaux et de terrain dans le monde entier.
Stéphanie est titulaire d'une maîtrise d'histoire (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et d'une maîtrise en sciences politiques (Sciences Po Bordeaux).